BESOIN D'AIDE? 1 866 APPELLE (277-3553)

JE SUIS SENTINELLE

Soutien téléphonique 24/7 – 1 866 APPELLE (1 866 277-3553)

Nos intervenants sont disponibles en tout temps pour soutenir les sentinelles dans leur rôle. Comme sentinelle, n’hésitez surtout pas à nous appeler si :

  • Vous souhaitez obtenir des outils sur la façon de vérifier la présence d’idées suicidaires, de favoriser la demande d’aide ou d’aller chercher plus d’informations auprès de la personne suicidaire;
  • Vous souhaitez qu’un de nos intervenants entre en contact avec la personne suicidaire;
  • Vous souhaitez obtenir des conseils pour vous préparer à faire un retour avec la personne suicidaire;
  • Vous avez vous-même besoin de soutien, car vous vous sentez ébranlé par l’expérience que vous vivez avec une personne en détresse;

Les informations à transmettre à l’intervenant lorsque vous téléphonez :

  • Vous présenter en tant que sentinelle;
  • Décrire votre inquiétude et ce qui la justifie;
  • Donner le nom et les coordonnées de la personne suicidaire;
  • Transmettre les informations sur la planification du suicide (présence d’un scénario, fréquence, accessibilité du moyen);
  • Indiquer si la personne accepte de communiquer avec un intervenant ou d’être jointe par lui.


Si vous détenez ces informations :

  • La personne a déjà fait une tentative de suicide;
  • La personne consomme (drogue-alcool);
  • La personne réagit souvent de manière agressive ou impulsive;
  • Observations liées aux éléments suivants : sommeil, alimentation, énergie, changements dans les habitudes de travail ou d’activités, etc.

Votre rôle comme sentinelle


Votre rôle en tant que sentinelle est principalement :

  • D’établir le contact;
  • D’assurer le lien entre les personnes suicidaires et les ressources d’aide du territoire.

Rappel des étapes du processus de décision pour jouer votre rôle de sentinelle : 

1. Repérer la personne vulnérable au suicide (comment reconnaître les signes?)

2. Vérifier l’état, le besoin d’aide et la présence d’idées suicidaires. À cette même étape, si vous vous sentez capable de le faire, vous pouvez vérifier si la personne pense au suicide.

  • La personne ne pense pas au suicide : informez-la des ressources qui pourront l’aider et encouragez-la à les utiliser. Contactez ensuite un intervenant pour lui faire part de la situation.
  • Je n’ai pas vérifié si la personne pense au suicide : transmettez les informations que vous avez à un intervenant pour qu’il évalue les suites à donner.
  • La personne pense au suicide : favorisez la demande d’aide, puis vérifiez avec la personne si elle accepte de communiquer avec un intervenant ou d’être jointe par lui. Même si elle refuse, contactez tout de même un intervenant pour l’informer de la situation.

Important : peu importe l’issue de vos échanges avec la personne, il est important de toujours communiquer avec un intervenant pour lui transmettre les informations que vous avez recueillies. Celui-ci pourra alors évaluer si des actions doivent être entreprises et pourra vous guider pour la suite. 1 866 APPELLE (1 866 277-3553)

 

Comment encourager la personne à demander de l’aide?  

  1. Demander directement à la personne si elle désire recevoir de l’aide
  2. Présenter les services recommandés par un intervenant
  3. Offrir de l’accompagner dans sa démarche

Quoi faire si une personne refuse de l’aide ?

  1. Tenter de cerner la raison du refus
  2. Recadrer certaines peurs, croyances ou certains préjugés, la rassurer au besoin
  3. Insister pour convaincre la personne de l’importance de recevoir de l’aide
  4. Lui offrir de l’accompagner au besoin
  5. Si la personne demeure sur ses positions et continue de refuser l’aide : joindre l’intervenant afin qu’il détermine les suites à donner.

L’importance de respecter ses limites

Pour respecter ses limites et ne pas agir seule, la sentinelle doit :

  • Redonner à la personne aidée ce qui lui appartient. La sentinelle doit « sonner l’alarme » en transmettant les informations pertinentes, mais seule la personne suicidaire est responsable de son cheminement et des actions qu’elle entreprend pour s’en sortir;
  • Admettre qu’elle ne peut pas tout régler tout de suite et qu’elle doit respecter le rythme de la personne aidée;
  • Reconnaître qu’elle agit au meilleur de ses connaissances;
  • Consulter au besoin des ressources ou partager ses expériences pour briser son isolement;
  • Prévoir du temps pour prendre soin de sa propre santé physique et émotionnelle.

Formation continue pour les sentinelles 

Afin de vous accompagner dans votre rôle de sentinelle, le Centre de prévention du suicide Accalmie vous offre la possibilité de suivre une formation continue de 3,5 heures vous permettant de mettre à jour vos connaissances et de réviser certaines notions.

Pour renseignements sur la formation continue ou demande d’inscription :
Marianne Plante
819-840-0549, poste 13
mplante@preventiondusuicide.com

Vous n’êtes pas sentinelle, mais souhaitez le devenir ? En savoir plus sur la formation

Besoin de nos services en prévention du suicide?

1 866 APPELLE (1 866 277-3553)

Accessible 24/7. Sans frais.